Ville de Vals-les-Bains


La ville de Vals les Bains et le Syndicat Intercommunal pour le THERmalisme et l’Environnement (SITHERE) sont partenaires du projet SEMEAU.

La Ville de Vals les Bains est une commune touristique et thermale de l’Ardèche Méridionale. Elle compte 3500 Habitants. Sa partie la plus urbanisée se situe en fond de l’étroite vallée de la Volane. Cette commune à la particularité de concentrer dans un périmètre restreint plus de 140 sources d’eau minérale.

Afin de protéger cette ressource, la commune à acquis plus de 60 hectares de forêt sur la partie Est du bassin versant de la Volane en proximité immédiate du centre ville. C’est sur ce site que vont se dérouler les actions du programme SEMEAU à Vals les Bains.

Le site de Vals les Bains à été retenu pour appuyer plus particulièrement les actions démonstratives de gestion quantitatives de l’eau en contexte méditerranéen, concevoir et déployer des outils de sensibilisation et de formation sur la protection des la ressource en eau, réaliser des opérations pilotes de communication.

L’objectif est de proposer de bonnes pratiques, voire des solutions alternatives, permettant de limiter l’utilisation ou de s’affranchir de produits tels que les engrais, pesticides et herbicides qui risquent à plus ou moins long terme de dégrader la qualité des eaux superficielles et souterraines.

Pour mener à bien cette mission de sensibilisation, il va être mis en œuvre sur le site de Vals des travaux démonstratifs de gestion et de protection de l’eau en contexte méditerranéen.

Le site a été choisi car il se situe au cœur de la forêt communale de Vals-les-Bains mais aussi, pour sa proximité du centre urbain : environ 2 km, ce qui facilite l’accès aux promeneurs.

Le projet consiste à créer un cheminement pédagogique sur le thème de l’eau. Ce chemin piéton passera par : une ripisylve, une source, des terrasses avec « béalières » et une petite ferme dans laquelle se tiendra une exposition permanente.

  • Les travaux sur la ripisylve consistent à débroussailler le lit ainsi que les abords du ruisseau pour le rendre plus fonctionnel et favoriser des sources qui se trouvent en aval.

  • La source et les « béalières » vont être réhabilitées pour leur redonner un usage agricole et pour montrer au public l’ancien patrimoine lié à l’économie de l’eau et son utilité.

  • Les terrasses agricoles vont, elles aussi, être débroussaillées pour les mettre en valeur puis elles seront replantées avec des arbres fruitiers.

  • La toiture de la petite ferme de Fargeon va être restaurée et une citerne sera réaménagée pour récupérer l’eau de pluie. Une exposition permanente sur l’eau sera présente dans la petite ferme avec des panneaux d’information.

  • Un livret pédagogique à destination des scolaires sera également réalisé.

  • Des sorties pédagogiques thématiques animés par des guides accompagnateurs seront proposées à destination des scolaires mais également du grand public (Curistes, touristes et habitants)

  • Enfin une campagne de communication sera mise en place dans la presse régionale.